top of page

Elisa Jouannet

Transmettre le Yoga, quel rôle ?

Lorsque j'ai découvert le Yoga, en 2016 à l'université, j'ai tout de suite su que j'avais envie de la rayonner dans le monde. Depuis toujours, je répétais à mes parents que tout ce dont je rêvais c'était d'être dans la nature, de ne jamais passer ma vie dans un bureau et de voyager (bon, je voulais être agent secret aussi puisque j'étais fan de Tomb Rider). Alors quand j'ai eu le choix - ou je me suis laissé le choix, de soit continuer mes études de gestion de projets artistiques/psycho en master, soit de pauser la tête et d'aller apprendre le Yoga en Inde... J'ai vite décidé!


500 heures plus tard et un aller-retour dans un train indien avec 8 heures de retard - normal, et un petit monsieur qui te réveille à 4h du matin pour vérifier ton ticket ET te vendre un chai si t'as soif..., je suis rentré en France pour me lancer.

Les besoins étant déjà bien palpables en occident, j'ai trouvé du travail facilement.


L'environnement des studios de Yoga ne me plaisant pas, et le covid m'ayant imposé un arrêt de mes activités, j'ai pu réfléchir à ce que ça voulait vraiment dire "transmettre", "éduquer" pour moi. Ce questionnement me suit et me suivra toujours, j'espère!


En tant de "prof de yoga", j'ai le choix d'imposer des mouvements stéréotypés, anatomiquo-normés qui s'appliqueraient à tout le monde et de faire croire que tout va bien dans ma vie #goodvibesonly... Ou bien je peux essayer d'être authentique avec moi-même et les élèves. Dans ce chemin d'authenticité, d'exploration de soi, de Yoga, j'ai à cœur de laisser de l'espace, de la liberté, de l'autonomie aux élèves pour que chaque personne puisse faire son expérience de la pratique, se l'approprier et apprendre ou réapprendre à se faire confiance!!

Pour faire suite à l'article de la semaine dernière sur les pratiques somatiques, j'essaie de proposer un espace dans lequel les élèves peuvent ressentir leur vécu intérieur/personnel/unique depuis eux-mêmes!


Comme le décrit très bien Laurence Jay : "Il ne s’agit pas de voir ce qui manque et d’agir de manière à corriger. Il s’agit de s’intéresser, d’encourager et de s’appuyer sur ce que sait faire la personne. Alors, du point de vue pédagogique, c’est un changement de paradigme qui s’opère. En proposant une situation, le praticien donne à chaque personne la possibilité d’explorer et de vivre sa propre expérience. On s’attache au ressenti, au vécu et non au résultat et à la forme produite." (source).

En effet, ma place, mon rôle, selon moi, est d'accompagner, de faciliter des propositions d'exploration inclusives et transformatrices.

Mais attention : chacun.e est responsable / a la puissance, de se transformer, ce n'est pas moi qui pousse quoi que ce soit.

C'est un chemin intérieur.

Un chemin ouvert à tous.tes !


Et parce que mon Yoga n'est pas basé sur les postures uniquement, tout le monde est bienvenu.e !!



Photo Charly Bonzon



19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page