top of page

Elisa Jouannet

La nature et/est nous...

La lecture de "J'aurais pu être millionaire, j'ai choisi d'être vagabon" d'Alexis Jenni retraçant le parcours hors du commun de John Muir, m'inspire encore, profondément.


Cet homme au regard plein d'amidation et d'amour pour la nature, le monde végétal, animal, les éléments, fut l'un des pionniers de l'écologisme et de la botanique nord-américaine. Son goût pour l'aventure, pour l'errance inspirée dans les bois m'évoque une telle simplicité et pourtant une telle difficulté.

Et si j'y allais, moi aussi, me balader en fôret ? J'y passe de doux moments, mais peut-être pas si longtemps... L'ennui, la solitude, l'impression de 'ne rien faire' survient souvent au détour de mes balades solitaires... Comment ce fait-ce qu'être seule en nature ne suffise pas à mon système ? Pourquoi cette forme de lassitude, de 'ne pas savoir quoi faire' ou encore cette impulsion de vite prendre une photo pour la poster sur les réseaux...

Mhmh.. l'Humain a tellement été déconnecté de son animalité, sa bestialité, qu'il est la seule espèce à se croire séparé de la nature!!


"(...) Mais si la nature que l'on étudie n'a pas besoin d'âme, la nature vécue n'est que ça."

Alexis Jenni.


Retrouvons l'âme d'explorer sans douter, d'observer sans questionner, de toucher sans appréhender, d'être sans hésiter dans la plénitude de l'instant vécu. Muir m'invite à réclamer ma spontanéité, à déconstruire les "besoins" appris, véhiculés par une société qui n'a qu'un lien mercantile au vivant. Renouer avec ses parts naïves, curieuses de découvrir et aller en avant, dans les sous-bois et les vastes espaces, retrouver l'inspiration et la sensation de pure liberté.

Et vous, ça vous titille ?



Le jardin, coucher de soleil automnale.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page